Escalade Vercors, Omblèze, 29 Avril 2014

7 avril 2014

Voie « L’hirondelle des faubourgs » ED-, 6c, Pat, Fred

C’est toujours un bonheur de grimper dans le Vercors, ces espaces sauvages et authentiques, ces parois avec du caractère, ces routes à rallonges et ces cols… fermés.

De pied de col en pied de col, on se rend à l’évidence, il faut faire le tour du massif pour arriver à Omblèze, elle ne se laisse pas avoir comme ça l’hirondelle.

Un petit café croissant au « Moulin de la Pipe », ou d’ailleurs le patron nous renseigne sur l’endroit du secteur mais sans y mettre aucune forme, bon, ça lui passera avant que ça nous prenne.

Visu de la face, c’est un grand surplomb jaune de 250m, avec une longueur de dalle grise de part et d’autre, ça a de la gueule, les bras commencent à se poser des questions, eh oui tout le monde n’a pas le cerveau au même endroit.

Le conciliabule de nos bras nous impose de commencer, pour s’échauffer , par une première longueur en 6a+ au lieu du 6c prévu.

Première longueur raide sur de petites strates, échauffement assuré, la suite nécessiterait presque une paire de bras de rechange, mais on fera sans, Pat les a oublié, à qu’elle tête de linotte ! 

On grimpe de longueur en longueur, de bonheur en bonheur, la succession de surplombs jaunes, au milieu desquels on louvoie, est fantastique, et cerise sur le gâteau, la dernière longueur, pur prodige de la nature, une dalle lisse haut perchée faite de strates calibrées au format bout de doigts, une seule pensée en grimpant, pourvu que ça dure.

Le sommet , casse-croute, (sans gâteau, la linotte est encore passé par là), puis la descente commence par une longue montée plein nord, le long de la crête de la falaise, avant d’arriver à un petit col (pas de Gardy) ou un mignon petit chemin plonge vers un mignon petit vallon qui après quelques moins mignons bartassages épineux nous ramène à la voiture, retour qui finit une bien belle journée et beaucoup plus joli qu’une descente en rappel.

Fred

Faubourg des Hirondelles Panorama 3 P1090200

 

 

 

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *